AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 EGO TRIP ● Yôji Cain

Aller en bas 
AuteurMessage
Yôji C. Black

avatar

● Messages : 1
● Date d'inscription : 12/02/2010

MessageSujet: EGO TRIP ● Yôji Cain   Mer 17 Fév - 20:54

“ YÔJI CAIN BLACK ”
played by jin akanishi.



    ©Jun Sykes ]


      more about you, guy.

      NOM : Ooda Black. Il a repris le nom de sa mère après son "divorce".
      PRÉNOM : Yôji Cain
      ÂGE : 19 ans
      DATE & LIEU DE NAISSANCE : 13/10/1990 & Tôkyô
      CLASSE SOCIALE : Elevée
      ETUDES / JOB : Etude de mannequinat à RU ; cherche un job





    ce que tu ne pourras cacher.


HISTOIRE : ... au moins dix lignes
FAMILLE :
+ Kiyogana Ooda
Un salaud, un con, un vent. Yôji, de ses souvenirs d'enfance, le hait. Salaryman perdu dans la masse de la population japonaise, un des hommes qui s'installaient chaque jour derrière un bureau pour travailler comme des machines jusqu'à pas d'heure. Et comme cela arrive à certains, il a fini par péter littéralement les plombs. Alors qu'avant il allait discrètement dans tous les coins à prostituées et les soap-lands, il a fini par le faire de plus en plus ouvertement, et à trop boire. Aoi, son épouse, ne disait rien au début, et n'a rien dit pendant trop longtemps. Le jour où elle s'est élevé contre son mari, celui-ci l'a giflé. Et il a commencé à prendre une nouvelle habitude, celle de la battre. Il n'a jamais touché à son fils, qui se contentait de regarder, et souvent de fuir la maison. Lors de sa onzième année d'existence, un mercredi, il rentra, et vit sa mère en train de pleurer au salon. Ooda Kiyogana était parti, sans rien dire de plus. Il avait disparu d'un claquement de doigt de la vie de Yôji et Aoi.

+ Aoi Black
Sa mère, anglo-japonaise de son état. Il l'aime mais de plus en plus elle devient un fantôme pour lui. Dans sa jeunesse, elle faisait tout pour le protéger, se montrant devant lui d'une grande force morale, mais les actes de son mari la minait peu à peu. Le jour où il est définitivement parti, son faible équilibre s'est brisé définitivement. Elle a dû passer trois ans de sa vie dans un hôpital psychiatrique, son fils passant ce temps chez sa vieille voisine qui joua le rôle de sa grand-mère, ses véritables grands-parents vivant à Hokkaido. Ce fut à la fin de son hospitalisation qu'elle rencontra Hatori, un des médecins de l'hôpital. Happy end, ils finirent par tomber amoureux l'un de l'autre. Un an après sa sortie de l'hôpital et quatre ans après sa séparation d'avec Kiyogana, ils se mariaient.

+ Hatori Katô
Beau-père, dont il s'en fiche un peu après tout. Mais il a réussi à rendre le sourire à sa mère alors pour ça, il estime qu'il a bien le droit de rester à ses côtés. D'être de sa famille. Hatori se montrait très aimable envers Yôji, mal à l'aise avec ce garçon déjà grand, âgé de quatorze ans, déglingué, à l'impression dérangeante dans les yeux. Il ne l'aima toutefois jamais comme un véritable fils. Il ne le pouvait pas. Au fil des jours et des mois qui passaient, Yôji se sentait de plus en plus exclu de ce bonheur tout neuf. Il ne se montra jamais naturel en présence de Hatori, incapable de l'être, tout comme Hatori ne pouvait être à l'aise en sa présence, malgré les efforts que tout les deux faisaient. Au fil des jours, des mois, Yôji se sentit de plus en plus exclu de ce bonheur tout neuf, commençant à fuir l'appartement.

+ Ai Katô
Une bouille d'ange âgée de cinq petites années, sans cesse à babiller, parler, sourire, tenter d'apprendre tout trop tôt, bouder dès qu'elle n'obtient rien, portant atrocement bien son nom. Aoi tomba enceinte d'elle la même année que son mariage avec Hatori. Ai adore son demi-frère, son grand frère. Elle le colle sans cesse, dès qu'elle le voit, beaucoup trop rarement selon elle. Mal à l'aise avec elle au départ, tout comme il l'était avec Hatori, Yôji a fini par réussir à se détendre avec elle, lui qui n'aime normalement pas les gosses, et cette gamine arrive à lui arracher ses rares sourires et pire encore, à le faire rire.

CARACTÈRE :
« Oh You, tu peux me filer un coup de main ? »

Réponse qui ne changera jamais, oui. Une fois que quelqu'un a réussi à arracher à Yôji son amitié et sa confiance, il sera prêt à presque tout pour venir en aide à la personne. Quitte à marcher une heure en boxer sous la neige, il pourra pas faire grand chose vu qu'il crèvera en cours de route, mais au moins il sera mort la conscience tranquille. Il met trop de temps à la donner, et s'investit presque trop dedans. Certains disent qu'il est trop naïf, mais ceux-là ont vraiment besoin de s'acheter des lunettes. Si You remarque qu'on abuse de lui, on risque fortement de retrouver la personne avec plusieurs centimètres carrés de peau d'une charmante couleur bleue.

« Mec, cap de faire ça ? »

Chiche ou pas chiche ? Chiche. Pour tout, Yôji sera toujours partant. Il ne s'embarrasse pas de questions quand il fait quelque chose, et va toujours droit au but. Une fille ou un mec lui plaît ? Il ira lui parler sans complexe. La personne partante pour une connerie, même dangereuse, sera toujours lui. Il a déjà passé plusieurs semaines de sa vie avec des bandages ou un plâtre autour d'un quelconque membre. Même s'il sait qu'il se ramassera royalement la gueule sur un obstacle, il foncera tête baissée, et recommencera encore et encore jusqu'à ce qu'il parvienne à le briser. Comment ça se fait qu'il soit encore vivant ? Aucune idée.

« Débranche-toi trente secondes, ça fera du repos à tout le monde. »

Duracel en personne. Même quand Yôji est immobile, on a l'impression qu'il bouge. Il a des réflexes prodigieux, toujours sur le qui-vive. Il est actif. TROP actif. A tel point que ça en devient épuisant, mais pour les autres. Il ne supporte pas de rester sans rien faire trop longtemps, être assis sur une chaise pour un cours et pour lui une torture pure et simple. Il n'a besoin que de très peu dormir et le matin, le mec qui semble avoir fumé un joint ne sera pas lui. Mais en contrepartie de cette activité, il mange. Bouffe. Enormément, sans prendre de poids, tout ce qui entre semble être immédiatement brûlé.

« Ce type, fais gaffe à ce qu'il dit. Il embobine tout le monde. »

Yôji sait parler aux gens, même s'il a souvent la bouche fermée. Quand il veut quelque chose, il sait convaincre les gens, et ne se prive pas de le faire. Pourquoi se retenir de manipuler des gens qu'il ne risque toutes façons pas de revoir ? La plupart du temps, c'est simplement pour retrouver dans son lit la personne à qui il parle, ou pour se tirer d'un des énièmes pétrins dans lequel il est tombé. Très efficace également lorsqu'il loupe quelque chose ou arrive en retard, il peut sortir des excuses énormes qui peuvent être acceptés.

« Et tu me dis ça comme ça ? »

Pour dire quelque chose, monsieur ne tournera jamais autour du pot. Il ne voit pas l'intêret de faire trois heures de blabla inutile pour annoncer quelque chose en douceur, cette chose passant ensuite inaperçu la plupart du temps. Il y ira franco, disant immédiatement le fond de sa pensée, qu'elle soit négative ou positive. En gros, on peut aussi dire que soit on l'aime bien dès le premier contact, soit on le déteste. C'est parfois assez dur de le fréquenter, on ne sait jamais sur quel pied danser.

« T'es quand même un con. »

Yôji manipule très bien les mots, plus particulièrement pour blesser. Si la tête de quelqu'un ne lui revient pas, il ne se privera pas d'être tout simplement infect avec cette personne. Et les jours où il est simplement de mauvaise humeur, tout le monde y passe. Le sarcasme est son maître, se retrouvant dans ses paroles à la moindre occasion, légèrement, ou bien suintant comme un véritable venin. Si Yôji ne vous aime pas, il n'est pas bon de traîner près de lui, sous peine d'en ressortir avec le moral plus que légèrement douché. Derrière lui, il se traîne depuis quelques années un vraie réputation d'enfoiré.

« If you search, you gonna find my fist in your face. »

Si quelqu'un le gonfle véritablement, Yôji n'aura aucun complexe à aller proprement lui « casser la gueule ». Il n'hésite pas à jouer de ses poings pour se débarrasser de quelqu'un, ou d'une sale situation. Il se bat comme un mec des rues, un vrai voyou, sans le moindre style, mais il sait se battre. Et certainement pas à la loyal, tout est bon pour l'emporter. Le jeune homme est sanguin, se laissant facilement emporter par ses émotions, totalement empoisonné par l'adrénaline. Pire encore, il aime ça, il adore se battre contre quelqu'un, quitte à en ressortir totalement amoché.

« On peut jamais plaisanter avec toi ... »

Il déteste et abhorre qu'on se moque de lui, même de simples taquineries entre amis. Il est extrêmement susceptible et réagira toujours au quart de tour quitte à passer pour un gros lourd. C'est plus fort que lui, il ne peut absolument pas le supporter. Si un ami lui dit quelque chose, il aura droit à un regard menaçant, si c'est quelqu'un qu'il ne connaît pas, il n'hésitera pas à lui rendre cette remarque au centuple, beaucoup plus blessante. Yôji n'aime pas qu'on le critique, mais il critique les autres.

« Mais puisque je te dis que t'as tort ! »

Cause toujours. Quand Yôji décide d'une chose, il ne bougera pas d'un poil. Il a raison, et les autres ont tort, ça paraît tellement logique pour lui. Même si son erreur lui saute aux yeux, il continuera d'être borné, niant les preuves pourtant évidentes. De même, lorsqu'il veut quelque chose, rien à faire pour l'en dissuader. Cela prendra le temps qu'il faudra, mais il aura cette chose. Il est comme un gosse, mettant tout en oeuvre pour obtenir l'objet de ses désirs, et s'en désintéressant une fois qu'il l'a dans les mains pour vouloir autre chose, qui subira le même sort.

« Yôji, arrête, t'es parfait ! »

En ce qui concerne sa petite personne, You est totalement maniaque. A force de devoir présenter impeccablement les soirs où il travaille en tant qu'Host, il est devenu atrocement perfectionniste. D'abord ce n'était que pour le boulot qu'il scrutait le moindre défaut dans la glace et dans son look, maintenant c'est tous les jours, même les week-end. Il passe toujours une heure dans la salle de bain, comme une vraie nana. C'est tout simplement imposible de le voir négligé, on aura toujours l'impression de voir quelqu'un sortir des pages d'un magasine de mode.

PHYSIQUE :
Yôji est le genre de garçon chouchou des filles, celui qu'on pourrait retrouver sur les pages glacées d'un magazine en tant que mannequin ou membre d'un obscur boys-band, le mec ténébreux qui attire irrésistiblement. Yôji est long, mince et sec. Durant plusieurs années, la natation l'a sculpté et les bagarres de rues ont achevé le travail, le musclant mais aussi laissant des traces irrémédiables sur sa peau, longues cicatrices mince courant sur son dos ou son buste. Il est marqué, et cela ne le dérange pas outre-mesure. Son visage, ovale, mais à la mâchoire carrée. Ses yeux sont typés japonais, noirs en amande même si plutôt grands du fait de ses origines américaines, parfois juste maquillés aux coins. Son nez est tout aussi caractéristique, légèrement écrasé sur son visage et ses lèvres sont trop colorées pour être celles d'un garçon. De loin, il pourrait avoir l'air d'un gars tout ce qu'il y a de plus angélique. Mais un gars angélique n'aurait pas la violence imprimé dans les yeux, et la douceur du diable gravé dans les traits. Ses cheveux sont d'un brun tirant sur le noir, tombant jusqu'à ses épaules, pas totalement lisses malgré sa nationalité. Au milieu de la cascade de mèches, on remarque parfois un éclat brillant, qui glisse avec eux ou se contente d'être un point, ses boucles d'oreilles. You présente toujours impeccablement au niveau de la coiffure, des bijoux, tout est soigneusement étudié, comme ses vêtements. Il peut dépenser des fortunes en fringues, passant des heures à écumer les boutiques. Il a le « style », et cela joue pour beaucoup dans l'attirance qu'il peut exercer. L'apparence primera toujours.

SOCIAL : Yôji peut être pénible à vivre. Mais du moins à Tôkyô, il avait toujours toute une bande autour de lui. Malgré ses aspects de je m'en foutisme, il est incapable de survivre en véritable solitaire, il a toujours besoin de quelqu'un avec qui faire les cent coups. Arracher sa véritable amitié n'est pas entreprise facile, mais une fois que quelqu'un l'a, c'est pour la vie. Il fera n'importe quoi pour ceux qui sont véritablement des amis. Certains qui ne le connaissent pas diraient qu'il est trop naïf. Ceux-là ont vraiment besoin d'ouvrir un peu plus les yeux.



    question de professionnalisme.


ETUDES / JOB : Première année à Roosevelt University
MATIÈRES PRINCIPALES : Mannequinat - Acteur - Japonais
POURQUOI CES ETUDES / JOB : Pourquoi se retrouver dans une matière où la seule chose mise en avant est votre physique ? Parce que Yôji est stupide ? Sûrement pas. Mais il aime être admiré, sait qu'il est beau, adore poser et la mode, alors pourquoi se gêner ? Ce milieu, tout comme celui du cinéma, ou tout simplement de l'art, le fascine depuis qu'il est enfant. En quelque sorte, il réalise les rêves qu'il avait à cinq ans, n'est-ce pas mignon ?... Acteur ? Parce qu'il aime le théâtre, les films, tout simplement. Et que comme dit plus haut, ce milieu le fascine. Tout ça est peut-être dur et exigeant, mais il a les moyens de réussir. Japonais ? Eh, pourquoi s'embêter quand on peut récupérer des points facilement ! A ne pas oublier, Yôji est d'origine japonaise, et s'il a parfois du mal avec certains mots anglais et un accent assez prononcé ( Christmas devenant Kurismasu, sans commentaires ), il a plutôt l'impression que le prof est un escargot unijambiste et asmathique dans cette matière. Autant dire, il ne bosse pas.
NIVEAU INTELLECTUEL : 80/100



    ne cache rien, voyons.


QUALITÉS : Loyal ; Casse-cou Courageux ; Franc ; Charismatique ; Passionné ; Vif
DÉFAUTS : Sarcastique ; violent ; susceptible ; têtu ; manipulateur ; TROP perfectionniste
RÊVES : Si l'on veut véritablement donner un rêve à Yôji, ce serait celui de la célébrité. Même pas un rêve d'enfant, mais bel et bien un rêve de pré-adulte. Il refuse de ne rien laisser derrière lui. Il veut aller voir de l'autre côté du miroir si sa vie peut être éternelle.
PEURS : L'oubli et le futur. Il a une peur bleue de finir totalement inconnu, poussière redevenu poussière. Et il a peur de ce qui va lui arriver plus tard. Il aimerait parfois mettre le temps sur pause, le temps de profiter de sa jeunesse
SIGNE PARTICULIER : Des piercings aux oeilles et aux nombrils



    petites questions entre amis.


IL Y A QUOI SOUS LES COUSSINS DE TON CANAPÉ ? Un paquet de bonbons vide, ses écouteurs, un CD.
ET DANS TON FRIGO ? Du coca, des plats pré-cuisinés, des restes de pizzas, des fruits à foison.
LA COULEUR QUE TU PORTES LE PLUS SOUVENT ? Du noir et du blanc.
LA COULEUR DE TES CHAUSSETTES ? Rose flash ='D ? Blanches.
QUELLE EST LA CHOSE DANS TON SAC QUE TU PRÉFÈRERAIS GARDER SECRÈTE ?Son portable et son appareil photo



    de l'autre côté du miroir.


PRÉNOM : Ju-juun :3
ÂGE : 15 ans, va sur les 16
F/M ? Hermaphrodite
AVATAR : Un mec qui est une idol/acteur/présentateur/chanteur/mannequin/compositeur, et qui a été idol la plus sexy du Japone et amoureux le plus désiré. Oui oui, je tenais à dire tout ça, comme ça je serais pas la seule à le savoir =D ; Jin Akanishi
SCENARIO/INVENTE : Inventé
ROOSEVELT, TU L'AS TROUVÉ OÙ ? ...A la base je crois que c'était l'autre bellâtre dont j'ai oublié le nom.
TU LE TROUVES COMMENT ? Atrocement nul.
CONNEXION : 3/7 jours
AUTRE : Dieu est un pingouin.

MOT DE PASSE DU RÈGLEMENT :
Spoiler:
 

“ VENEZ AVEC NOUS RISQUER VOS VIES SUR LES AUTOROUTES DE LA FOLIE ”



A suivre. Là, j'ai la flemme. xD

( AHH, mais c'est quoi cet avatar tout pâle ? èé )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ethan D. Wedfort
Aministrateur pour votre plus grand malheur...
Ou pas.

avatar

● Messages : 903
● Date d'inscription : 02/05/2009

Informations

Les Relationship:

Cursus & Options:

MessageSujet: Re: EGO TRIP ● Yôji Cain   Ven 5 Mar - 18:58

Bienvenuuuue ♥️
Bonne continuation pour ta fiche

_________________


    ©️ Sugarfall


    " I can't remember when it was good
    Moments of hapiness elude
    Maybe I just misunderstood "


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sinda.canalblog.com
Jude C. Flawers
Créatrice & Modératrice
avatar

● Messages : 186
● Date d'inscription : 30/06/2009

Informations

Les Relationship:

Cursus & Options:

MessageSujet: Re: EGO TRIP ● Yôji Cain   Dim 7 Mar - 20:15

Welcome <3

Bonne chance pour ta fiche !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Calum A. Matthews

avatar

● Messages : 299
● Date d'inscription : 31/07/2009

Informations

Les Relationship:

Cursus & Options:

MessageSujet: Re: EGO TRIP ● Yôji Cain   Mer 10 Mar - 18:10

Yôjiii 8D
Bonne continueïchionne =D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Liam Deren

avatar

● Messages : 111
● Date d'inscription : 15/10/2009

Informations

Les Relationship:

Cursus & Options:

MessageSujet: Re: EGO TRIP ● Yôji Cain   Dim 14 Mar - 16:56

Yôji chéri ♥️

Bienvenue !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lorènn M. Caysland
Créatrice
avatar

● Messages : 1264
● Date d'inscription : 01/05/2009

Informations

Les Relationship:

Cursus & Options:

MessageSujet: Re: EGO TRIP ● Yôji Cain   Lun 15 Mar - 18:22

Yôji =D

Bonne continuation pour ta fichounette :applause:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: EGO TRIP ● Yôji Cain   

Revenir en haut Aller en bas
 
EGO TRIP ● Yôji Cain
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Does Senator Mac Cain have the expertise and the qualities to be President ?
» Le bon coup de Mc Cain
» LES AVENTURES DE Mc CAIN ,LE MILITAIRE...TIRE DE AGORAVOX.FR
» Trip à trois!
» Greenspan kinbe Mc Cain lan bay manti e li demoli program ekonik MC Cain lan.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Roosevelt University™ :: Once Upon a Time... :: Characters presentation :: Writing-
Sauter vers: